Happn et Tinder : notre guide de survie

Aujourd'hui, nous inaugurons une nouvelle rubrique ! 
Marie, pleine d'humour et d'imagination et nouveau membre de la team Graffiti's Diaries, a eu l'idée de vous concocter un petit article concernant les deux applications de rencontres à la mode en ce moment : Happn et Tinder
Si cet article vous plaît, les articles à thèmes deviendront réguliers, alors n'hésitez pas à nous donner votre avis ! 

Suivez le guide !

Ça y est, vous avez sauté le pas ! Comme des milliers de filles avant vous, vous tentez l’aventure de la séduction sur votre mobile. Vous installez l’appli – Tinder ou Happn sont les deux principales dédiées au péchotage en ligne – mettez une photo de votre joli minois et c’est parti, la chasse est ouverte !
Il y a des mecs partout, de quoi vous faire tourner la tête. Des bruns, des blonds, des sportifs, des geeks à lunettes… Pour ne pas vous perdre dans cette jungle virtuelle et trouver la perle rare, il y a des règles très simples à respecter…

Une photo qui en dit long
Happn, comme Tinder, marche au coup de cœur, au « match », ou au « crush ». 
L’essentiel est donc de séduire… au premier coup d’œil !

Pour ça, pas de secret, il faut tout miser sur la première impression, et donc apporter un soin particulier à la photo mise en avant sur son profil. Il y a de tout sur happn, et vous pouvez détecter les mecs à éviter en un clin d’œil grâce à leurs photos.

Petit topo des mecs à éviter absolument :
En revanche, certains ont bien compris le concept de la séduction 2.0 :

- Une jolie première photo, nette, bien cadrée et centrée sur son visage. Il est détendu, souriant…
- Sur les autres photos, on peut l’admirer de toute sa hauteur. Ça permet d’éviter de mauvaises surprises sur sa corpulence !
On clique sur le !
Super, vous avez un « match » ou un « crush » ! 
Il faut maintenant passer à l’étape suivante : vous pouvez attendre patiemment qu’il vous envoie le premier message. S’il a déjà la flemme de faire le premier pas, ça commence mal. 

Bon, s’il vous plaît vraiment vous pouvez faire une petite exception et engager la conversation par vos propres moyens… à vos risques et périls !

On peut classer les messages reçus en plusieurs catégories… Voici un petit best of du pire. Attention, vous êtes prévenues, il est encore temps de fuir ! Loin, très loin. Et ne revenez jamais.

- Celui qui écrit « salut ça va » ou n’importe quel dérivé de cette phrase. Il aura beau être le mec le plus beau et le plus intelligent du monde, on est d’accord, il y a des limites à ne pas franchir.
- Celui qui utilise l’adjectif « charmante ». Deux catégories de personnes peuvent l’utiliser : celui qui ne le dit qu’aux filles qui sont moches à qui il n’ose pas le dire, ou le gros beauf à tendance racaille par excellence.
- Celui qui propose au bout de trois quatre phrases de te retrouver chez toi "avec une petite bouteille". C’est le moment de prendre ses jambes à son cou, inutile de préciser pourquoi.
- Celui qui ne parle que de lui. Tout le temps. Et le pire, c’est qu’il ne vous laisse pas en placer une. Les mecs centrés sur leur nombril, non merci.
-  Celui qui met des « LOL » ou des « mdr » à tout bout de champ et qui ne sait pas aligner deux mots sans faire de fautes. C’est trop kikoulol pour être sérieux.
- Celui qui répand sa vie sentimentale et parle de son ex. Tout le temps. On n’a pas besoin de savoir que c’est le désert émotionnel depuis X années ou qu'unetelle était une déesse au lit. Ni maintenant, ni jamais !

 Heureusement, ils ne sont pas tous comme ça et l’on peut faire de jolies rencontres sur ces applis. 

Voilà le top 3 des conversations qui nous font craquer et des mecs avec qui on irait bien prendre un verre :

- Une approche personnalisée en fonction des informations contenues sur votre profil. Qu’il l’ait étudié avec attention (ou au moins qu’il ait fait semblant) avant d’engager la conversation, c’est déjà un gros plus.  
- Une  question sur tes études, ton métier (y’a des cases à remplir pour ça sur Happn par exemple) est aussi acceptable, parce qu’avouons-le, parfois ce n’est pas évident et il faut bien commencer par quelque chose !
- Un compliment, ça fait toujours plaisir. 
Sauf s’il est exagéré. S’il écrit « j’ai jamais vu une fille aussi belle » (même si c’est vrai, il doit être sacrément désespéré pour le dire tout de suite ! C’est un coup à ce qu’on prenne la grosse tête !) ou encore « t’es trop bonne » (beurk…). Tout est une question de dosage !

Maintenant que vous avez toutes les clés en main… À vos smartphones !

Share:

2 commentaires

  1. Superbe article, je peux enfin "chiner" comme disent les jeunes.
    Bises
    Michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiète Michel, j'me doutais que ça te ferais plaisir !
      Dédicace au 5-4, bises de Paris !

      Supprimer